Rééduquer la réactivité du chien

Ci dessous une courte synthèse d'un article en anglais qui est une réflexion sur la formulation des objectifs lorsqu'on travaille la réactivité d'un chien, et notamment celui d'éliminer le cortisol (hormone de stress),


Dans le monde des éducateurs canins, quand on travaille sur la réactivité du chien il y a généralement une première étape qui consiste à retirer tous les déclencheurs de la réactivité de la vie du chien pendant une certaine période « pour éliminer le cortisol ».. Cet article pointe cependant du doigt qu’il n’y a pas d’étude scientifique qui justifie le temps d’élimination du cortisol souvent cité dans les recommandations (24 à 72h pour un stress intense, 4 à 6 semaines si c’est un stress récurrent).

Il suggère que le phénomène de stress est beaucoup plus complexe et difficile à mesurer, et que finalement l’objectif n’est pas d'éliminer le cortisol, mais bien d’identifier précisément l’objet de stress et de le supprimer le temps d’apprendre au chien à le gérer.


La première chose à apprendre aux clients est donc bien de savoir observer son chien pour comprendre sa communication non verbale et en particulier détecter rapidement les premiers signaux de stress. Une fois les déclencheurs ainsi identifiés, il y a bien une réflexion sur la façon de les éviter dans un premier temps pour ne pas provoquer de stress. Pour progresser les méthodes basées sur une plus grande liberté de prise de décision et de choix donnés au chien qui ont été validées comme ayant le moins d'effet négatif (même principe que l’on retrouve dans l’entraînement au consentement aux soins par exemple).

Enfin l’auteur rappelle l’importance de trouver un exutoire au stress approprié à la race et aux besoins de chaque individu.


Source: https://winter2020.iaabcjournal.org/defining-and-refining-the-cortisol-vacation/?fbclid=IwAR1VZyWHqem0w_YLari0v8q_cvLD2gi1of9-yGrTYRERyhcyGPVg4G2NSEI

Featured Posts
Recent Posts
Archive