© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Marie Mojaïsky

Fiche Jeu: Tu choisis (2) Passer la porte



Votre chien a tendance à vouloir sortir le premier en bousculant tout le monde dès que vous ouvrez la porte de la maison ? Cet exercice vous sera bien utile !

A la suite de la première fiche jeu « Tu choisis », et toujours pour apprendre à son chien à contrôler son impulsivité je vous propose d’illustrer l’exercice du passage de la porte sur autorisation seulement, et ce sans jamais avoir besoin de gronder ni retenir le chien mais simplement avec patience et contrôle de la porte !

A force de répétitions, le chien prendra l’habitude d’attendre notre autorisation pour sortir, ce qui est toujours une bonne habitude qui évite les accidents. Le même exercice s’applique notamment aux portes des voitures, ou de la caisse de transport.

Comment faire ?

Un chien peut apprendre lorsqu’il est motivé mais il faut éviter qu’il soit surexcité. Il faut donc dans un premier temps bien choisir l’environnement dans lequel on lui proposera cet apprentissage : ni trop, ni trop peu motivant. Quelle porte ? Pour quelle sortie (pas une sortie pipi urgente pour un chiot) ? Si la porte du jardin est trop motivante, choisir plutôt une porte d’intérieur. Si la motivation est au contraire trop faible, lui montrer un objet motivant de l’autre côté (jouet, friandise, personne…).

L’idée est ensuite de n’interagir avec la porte en l’ouvrant que si le chien reste assis à distance raisonnable. S’il fait mine de se lever, on referme simplement la porte (sans un mot) et même si besoin on s’en éloigne. On recommence lorsque le chien s’est replacé à sa place initiale. Le chien associe rapidement que la conséquence de son comportement « j’y vais » est que la porte se referme. Lorsque le chien est capable de rester assis devant une porte ouverte, alors on lui donne le signal qui l’autorise à sortir et accéder ainsi à sa récompense (activité extérieure ou autre objet de motivation derrière la porte).

Dans un premier temps, il est possible d’aider le chien à comprendre ce qu’on attend de lui en le plaçant sur un petit tapis à l’endroit voulu et en lui demandant de s’y asseoir. Ce n’est pas toujours nécessaire, la plupart des chiens s’assoient naturellement en nous regardant lorsqu’ils nous voient immobiles attendant quelque chose de leur part.

Lorsqu’il est assis, sa première récompense est de nous voir mettre la main sur la poignée de porte (anticipation de l’ouverture), et plus il résistera à l’envie de se lever et plus il sera récompensé par l’ouverture progressive de la porte. La « punition » s’il se lève se limitera à voir la porte se refermer (attention aux chiens rapides, il faut les mettre suffisamment loin de la porte !). Nul besoin de le gronder, on peut même rire en lui disant qu’il a perdu le jeu, mais qu’on va réessayer. Il faut terminer par un succès (quitte à l'aider) pour que le jeu ne devienne pas une frustration pure.

Important : Pour que cet exercice porte ses fruits il faudra systématiquement ne laisser sortir le chien QUE s’il en a reçu l’autorisation (choisir un signal clair, du genre « Ok », « c’est bon », «Va»…). Si l’autorisation est aléatoire, alors le chien apprendra qu’il n’en a pas toujours besoin et aura tendance à essayer de s’en passer…

Si vous avez plusieurs chiens, il faut leur apprendre individuellement avant de les laisser sortir ensemble !

#education #Tuchoisis #Choix #Porte #Autocontroles

45 vues