• Marie Mojaïsky

Comprendre les émotions des animaux


Aujourd'hui j'ai écouté une présentation de Karolina Westlund (comportementaliste en Suède) sur les émotions des animaux et quelques conséquences qui en découlent dans le choix des méthodes d'éducation. En 45 minutes, c'était très concentré (inscription à un cours proposé pour développer). Ci dessous mes notes de cette présentation. (disponible quelques semaines sur http://illis.se/en/webinar-animal-emotions/)

7 émotions de base décrites par Jaak Panksepp.

Emotions agréables:

1) Recherche (=anticipation d'une bonne chose, exploration-récompense) : renforçateur important dans les apprentissages. Le clicker training par exemple fait appel à cette émotion. Faire rechercher la nourriture plutôt que de donner la gamelle permet d'activer cette émotion. 2) Jeu: émotion ayant le plus d'impact sur le cerveau en phase de développement. Développe les liens sociaux. Toute émotion négative réduit la capacité à jouer. 3) Désir sexuel. Etre attentif à l'imprégnation du jeune animal à son espèce. Débat sur les techniques de stérilisation ayant un impact sur les hormones. 4) Prendre soin: particulièrement important pour le petit qui reçoit les soins de ses parents. Importance de la période critique du développement du chiot pour la socialisation (3-14 semaines)

Emotions désagréables: 5) Peine (panique des petits): pleurs appelant les soins des parents (peut déboucher sur l'anxiété, dépression). A prendre en compte lors de l'isolation des espèces sociales. 6) Peur: immobilisation ou fuite. Indispensable à la survie (seuil de réactivité variable). Peut se transformer en colère si la fuite est impossible. Lié aux apprentissages dans la plupart des cas donc le mieux est une approche préventive des peurs (ou rééducation sinon). L'éducation par intimidation est pour cela à éviter. 7) Colère: réponse naturelle aux frustrations. Apprendre à reconnaître les phases de montée de la colère pour prévenir. Peut amener à développer un comportement agressif.

Lors des processus d'éducation, l'activation des émotions agréables est à rechercher. Ne pas tenir compte des émotions désagréables peut amener l'animal à un état de détresse acquise.

(Sources principales de l'auteur Karolina Westlund: travaux du neurobiologiste Jaak Panksepp, suivis de ses propres réflexions)

#Comportement #Emotions

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com